Le Long – Court

imageT Long court

Sophie Marceau est un peu de ma génération (c’est cool cette référence générationnelle, ça veut dire je suis pas une jeunette mais en même temps c’est pas grave, de nos jours il n’y a plus de date de péremption), du coup je la regarde de plus près, elle est un de mes baromètres fétiches chez les stars .

C’est pas trop son jeu de comédienne qui m’intéresse, c’est plutôt son jeu sur tapis rouge. Elle nous construit une sorte de mini feuilleton depuis quelques années, façon voilée dévoilée, le sein de Sophie, re le sein de Sophie, et là, la culotte de Sophie. Cette année, avec sa robe ouverte qui donne ce savant effet long-court, elle ne pouvait pas rater son coup.

J’ai vu sur le net que les tacles allaient bon train, à la Gégé Depardieu qui se demande comment elle se débrouille pour se retrouver régulièrement à moitié à poil sur tapis rouge. Bon, je ne vais pas jouer les vierges moralisatrices, moi, ça me fait marrer. Qu’une femme de plus de 45 balais nous dise ostensiblement : « regardez mes seins, regardez mes jambes, regardez bien, c’est encore pas mal tout ça ! », je trouve que c’est tout à fait divertissant. Preuve en est, cette pub est plus efficace que n’importe quel rôle.

En même temps, et c’est mon coté coupeuse de cheveux en 4, je trouve aussi ça un peu pathétique. Je ne peux pas m’empêcher de penser que la mise en scène de sa nudité de façon aussi calculée, ça dénote une soif de notoriété maladive, qui fleure le besoin de réassurance. Ça dit qu’elle veut montrer qu’elle est encore parmi les plus belles, parmi les plus désirables, et moi ça me dit aussi qu’elle mise plus sur son physique que sur son talent pour défiler en boucle sur nos écrans.

sophie2 sophie1

Tout bien réfléchi (j’adore les errances métaphysiques qu’on se créé au moment de Cannes) je préfère la sexy attitude franchement assumée de Sharon Stone, qui se pointe toujours avec des robes ultra courtes ou total décolletées, et qui ne joue pas les vierges effarouchées quand il s’agit de montrer qu’elle assume son corps …toujours de rêve.

sharon1 sharon2

J’adore le culot de Sharon, il est magistral et conquérant, il dit clairement, « je ne suis plus jeune, mais j’aime ce que je suis, j’aime être une femme mûre et sexy, et j’assume d’être la star de ma propre vie, plutôt qu’une actrice tout court ». Sharon met son sex appeal sur le devant de la scène, sans complexe ni hésitation, c’est de mon point de vue ce qui fait d’elle une héroïne.

Alors que Sophie voudrait bien, mais n’assume pas. Montrer par hasard, dévoiler par incident, elle ne lâche pas cette posture hésitante, un peu maniérée, et au final assez impudique, puisqu’elle finit toujours par découvrir … le principal. Elle minaude cette posture des jolies femmes qui doivent leur carrière à leur physique époustouflant, mais s’obstinent à croire le plus grand poncif de tous les temps, qui prétend que ce qui compte en terme de séduction est avant tout d’être belle … de l’intérieur.

Quand à moi camembert … facile de juger. Je suis pas star, j’ai jamais marché sur l’ombre d’un tapis rouge, et rien qu’à l’idée de faire du topless sur une plage, je suis tétanisée.

Mais confidences pour confidences, ne suis-je suis pas comme Sophie et Sharon, et peut-être comme toutes les femmes ? N’ai-je pas, moi aussi, cette amère obsession du temps qui passe, qui menace sourdement d’effondrements multiples, et n’ai-je pas dans ma tête cette petite ritournelle insolente ? Miroir, miroir, suis je toujours …. dans la course ?

Cette longue intro pour vous dire que si vous voulez jouer le jeux de Sophie, ou de Sharon, il y a un bon truc dans la tendance du moment : le court-long . C’est valable pour la mode qui nous sort le grand jeu du très long et du très court, et surtout, pour les boucles d’oreilles, que l’on dépareille à l’infini, pour se faire son court-long tout à soit.

A dénicher sur mon shopping de mai, mon choix de boucles d’oreilles dépareillées long- court, have fun !!

MY FAV delphinadelettrez MY FAV lito

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *