Saint Valentin Kitch

imageT St Val

Je ne sais pas comment vous voyez la Saint Valentin, mais pour moi, à titre perso, c’est un NON évènement !

C’est fâcheux, car cette date est commercialement importante pour les marchés de la restauration, des fleurs, des chocolats, des champages… et des bijoux. Donc finalement je suis assez concernée.

Mais rien n’y fait, je me sens à coté de cette fête désespérément commerciale, mon Pur Esprit méprise cette avalanche de mailings chargés de coeurs, de cadeaux lamentablement kitch, de rose bonbon et de mièvreries sirupeuses qui envahissent ma boite mail à partir du 1er février. Tant et si bien que j’en viens à en oublier la date. Le 14 février, késaco ?

A ce stade, je me suis dit que j’allais vous parler de la Saint Valentin, et de mon attitude paradoxale le jour du 14 février.

Parce qu’en fait, mon Pur Esprit arrive à cette date fatidique du 14 sans s’être totalement débarrassé des scories qui inondent les médias pour nous obliger à mémoriser le jour J. C’est terriblement anxiogène.

Les célibataires le vivent comme un complexe, ça leur rappelle juste qu’ils sont seuls, et que, au mieux, c’est pas de chance, au pire, ils sont affublés d’une tare qui les empêche d’être heureux comme tout le monde.

Pour les couples, ça met une pression colossale pour faire quelque chose, pour marquer le coup comme on dit.

Et pour les filles, enfin pour moi, c’est toujours un peu le suspense, alimenté par une polémique intérieure totalement schizophrène, et que ne je peux m’empêcher de vous livrer :

Petit a/ (vers 8h du mat) : Vraiment j’en ai rien à faire, c’est trop naze cette St Valentin, mon homme pense la même chose, il ne va rien m’offrir et c’est tant mieux, on est un couple branché consommation régressive, c’est bien, c’est éthique, on fait du bien à la planète.

Petit b/ (vers midi) : Josiane m’appelle, son mec a réservé chez Apicius, comme d’hab ils se font The resto du siècle le jour de la Saint Valentin. Je l’envie vaguement, je ne suis jamais allée chez Apicius. Mais je reste sur mes positions, je suis contre la surconsommation, c’est vain, c’est pas ça le bonheur.

Petit c/ (vers 17h) : Sandrine me dit qu’elle va chercher une surprise à son homme, parce qu’en général, il lui offre un truc dingue le jour de la St Valentin, genre un billet pour une semaine sur une île déserte aux Maldives dans un 5 étoiles, en tête à tête pour décompresser du quotidien (elle a 4 gosses). Là je fais gloups, j’ai pas 4 gosses mais moi aussi j’aimerais décompresser de mon quotidien… mais je reste sur mes positions, je suis contre la surconsommation, c’est pas ça l’amour.

Petit d/ (vers 20h) : Béa m’appelle, elle a un amoureux depuis un mois, inutile de dire que c’est Broadway tous les jours à Béa’s Land, je l’écoute me raconter que son nouveau Prince des Milles et une Nuit vient de se mettre à genoux devant elle pour lui offrir une bague sertie de diamants en forme de coeur… bon, là, mes positions commencent à vaciller, comment dire, j’éprouve un petit pincement au niveau de la gauche du sternum, c’est pas là le coeur ???

Petit e/ (vers 21h) : j’entends la porte de l’appart qui s’ouvre, je reconnais les pas de l’homme avec qui je vis depuis 25 ans. Je ne bouge pas une oreille, je ne m’attends à rien n’est-ce pas ? Je suis un Pur Esprit…

Bon, en général, la chute de l’histoire est que j’ai le droit à un magnifique bouquet de roses rouges, la pression de la St Valentin est passée par là, et le détour par Monceau Fleurs sur le chemin de la maison s’est imposé, histoire d’acheter la paix des ménages.

Finalement cette chute n’est pas mauvaise. Dépenser une tonne dans un cadeau kitch pour une occasion aussi grossièrement marketée, vraiment niet . Mais le rien du tout, zéro attention, c’est la misère !

La morale de cette histoire, c’est que je me demande si cette célèbre phrase du poète Pierre Reverdy ne traduit pas une vérité universelle :

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour»

J’aimerais bien avoir votre avis la dessus, en attendant, voilà mes bijoux favoris pour cette occasion kitch, histoire de vous prouver que je peux m’adapter à toutes les situations bijoutières !!

MY FAVORITES

MY FAV Loquet MY FAV Loquet2

MY FAV Repossi MY FAV Repossi2

MY FAV Selim MY FAV JennifrMeyer

MY FAV AurelieBiderman MY FAV AlisonLou

 

Share Button

9 réflexions sur “Saint Valentin Kitch

  1. Très très drôle ton post !
    (Mon mari a réservé chez Apicius ? Mais c’est formidaaaable !)
    C’est bizarre, ça ne correspond pas au programme de la soirée.
    Je le soupçonne d’adhérer à la secte des purs esprits et de boycotter la St Val…

  2. ah !!!! Sylvie, je suis en plein boulot là et je tombe sur ce post
    Cette phrase de Pierre Reverdy, c’est MA phrase, je la chérie depuis toujours 🙂
    post très sympa 🙂
    à très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *