Une avalanche de cœurs

 

imaget coeurs

Est-ce la conjonction de Vénus et Jupiter ? La Saint-Val qui approche ? La réaction à la violence flippante de notre monde ? La dictature des likes en petits cœurs sur les réseaux sociaux ? La nouvelle mode kitsh légèrement régressive ?

J’ai réalisé en cette mi-janvier que nous étions en train d’être engloutis sous une avalanche de cœurs, love messages, coucou(s), bisous et émoticônes régressives et caressantes.

ensemble

Même les hommes politiques s’y mettent, Jean-François Copé (et depuis 2 jours Sarko himself !!), ex loup féroce de L’UMP, nous fait son examen de conscience après 18 mois d’ascétisme médiatique, et ne cesse de se répandre en propos lénifiants sur son nouveau mood façon bisounours : le loup s’est transformé en agneau, avec un message sublime : le nouveau combat politique c’est la bienveillance, l’empathie, limite l’amour de son prochain. Elle est pas belle la nouvelle vie en rose- je-vous-aime façon Copé-Sarko ?

chaussures

Moi je vais pas vous refaire le coup de l’année dernière, du genre le mauvais esprit j’aime pas le kitsh, j’aime pas la St Valentin, je veux pas de cadeaux, le pur esprit, et bla et bla et bla …

mains

Non, là, j’ai joué le jeu à fond, et j’ai décidé de me laisser flotter dans cette atmosphère ouatée, saturée de cœurs et de love(s).

Quand j’ai fait cette séance photo avec Sarah, j’ai légèrement forcé sur le rose, le tutu en tulle, le blouson vison beige, et le gloss .

Et, finalement vous savez quoi ? Moi l’éternelle cynique de la cul-cul-terie kitsch, j’ai trouvé ça cool de me couvrir de cœurs ! Pétillant et élégant même, moi aussi je dois faire mon examen de conscience…

bracstern

Depuis, je vois des cœurs et des love(s) partout, dans les bijoux surtout, comme si la St-Valentin prochaine inaugurait une année 2016 ensevelie… sous une avalanche de cœurs.

Et puis comme me le disait une créatrice hier sur le salon Première Classe, devant qui je m’étonnais de ce raz-de-marée : « En ce moment, on a besoin d’amour… ». En ce moment ? Non, toujours !

collier

couchee

Alors, allons-y, je vous propose de foncer sur cette nouvelle tendance, avec ma sélection pour cette St-Val.

Merci à Gemmyo, H. Stern, Ruifier Jewellery, Atelier Paulin, Apriati , Gaya chez Garnazelle, Louise Hendricks et Titlee, pour les jolis bijoux prêtés pour ce shooting.

Merci à Louise Hendricks pour son sublime blouson vintage en vison de chez Pretty Box

Merci à Asos de faire des robes en tutu ridicules sur moi mais très jolies quand même

Merci à Sarah Clavelly pour sa patience, son lapin rose, et ses jolies photos

myfav Gemmyo myfav atelierpaulin

myfav titlee2 myfav HStern

myfav Apriati myfav RuifierCol

myfav titlee myfav Gaya Garnazelle

Share Button

11 réflexions sur “Une avalanche de cœurs

  1. Pingback: Une avalanche de cœurs | Bijoux or diamant

  2. Merci Sylvie de nous avoir inclus dans ta jolie sélection ! Les photos de toi sont superbes, pleines de grâce. Toujours un vrai plaisir de te lire, compétente, drôle et sincère, les Précieuses sont devenues incontournables pour les jewelrylovers que nous sommes. Gros bisous. Martine

  3. Je termine la lecture en fredonnant  » love is in the air…. »
    Un peu d’amour, même si ça passe par un bijou kitsh, dans ce monde qui nous cabosse , je veux bien régresser <3
    Merci Sylvie ! … et toujours une très jolie sélection !!

  4. Cul cul la praline, la Saint Valentin et tout le kitsch qui l’entoure. Finalement le cul cul peut avoir beaucoup de classe, d’élégance, de douceur et de grâce. Tu es splendide dans cet environnement rose dragée, tulle et les photos
    révèlent une Sylvie que je n’imaginais pas… Le mot avalanche est bien trouvé puisque souvent synonyme de montagnes furibondes … Enfin, les bijoux sont tout de même plus que ravissants et je loue une fois de plus ton bon goût.

    • Trop sympa Anne-So !! et en parlant d’avalanches, tu nous as manqué la haut sur la montagne ! 4 jours extraordinaires, du blanc, du ciel bleu, de la pente, et le meilleurs skieurs de Val d’Isère, QUE DU BONHEUR !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *