L’autre passion de Caterina Murino

bagues

Rencontrer Caterina Murino, c’est donner corps à une projection fantasmatique à plusieurs dimensions : la sublime James Bond Girl de Casino Royal, l’irrésistible appât qui tourne la tête de Christian Clavier dans l’Enquête Corse, l’éblouissante égérie de Chaumet, l’héritière cinématographique d’une lignée de beautées méditerranéennes torrides, bref, un fantasme vivant.

Continue reading

Share Button

La Pinky Ring selon Dina Kamal

5

J’avais rencontré Dina Kamal, créatrice libanaise en juillet dernier. C’était un samedi matin tôt, et j’avais du lutter contre les brumes persistantes de ma soirée de la veille. Cerveau mou, parole pâteuse, sons en échos, chauds-froids nauséeux, ça vous dit quelque chose ?

Depuis cet été, j’ai revu Dina en octobre dans un état beaucoup plus lucide, mais ce n’est que cette semaine dernière, en allant enfin visiter l’exposition Oscar Wilde au Petit Palais, que la lumière a chassé les brumes, et je me suis jetée frénétiquement sur mon ordi pour rédiger ce post.

Continue reading

Share Button

Emilie’s Fairy Tale

imaget-emily-copie

Juste avant la Fashion week, j’ai eu un appel de Vincent Debiar, The press agent de la fashion sphère parisienne, qui m’a dit de son ton sans appel : « Il faut que tu rencontres Emilie Duchêne, tu vas l’adorer ! »

J’ai du avouer humblement que je ne connaissais ni Emilie, ni sa marque de bijoux Thea Jewelry, ni son succès tonitruant dans sa Belgique natale et aux Etats-Unis, où beaucoup de stars ont adopté ses bijoux.

Mais Vincent que rien n’arrête, surtout pas ma lamentable ignorance, m’a fait une apologie dithyrambique de la jeune créatrice et de sa marque, des bijoux messages sur mesure (lui seul a ce talent, je pense sérieusement le prendre comme attaché de presse, il vendrait la tour Eiffel à Anne Hidalgo…). Bref, il m’a convaincue d’aller jeter un coup d’œil.

Continue reading

Share Button

Derrière le sourire de Lise Vanrycke

imaget-lise

Lise est une des premières créatrices de bijoux que j’ai rencontrée dans ma vie antérieure, quand j’étais moi-même créatrice, il y a pile 10 ans.

A mon premier salon Première Classe en 2006, j’étais sa voisine, et je l’observais avec la curiosité du néophyte, parce que tout était absolument parfait et cohérent sur son stand, et qu’il ne désemplissait pas du premier au dernier jour.

Lise faisait carton plein à chaque salon, suscitait l’envie, les convoitises, et toute mon admiration. Je suis format grande sauterelle quand elle est plutôt format coccinelle, mais je l’ai toujours regardée comme une grande, et les années n’ont pas démenti mon pressentiment.

Continue reading

Share Button

By Marie : la liste de mes envies

imageT ByMarie

Début Juillet, j’ai rencontré Marie Gas à Paris, dans son ravissant concept store By Marie de l’avenue Georges V.

Ça faisait longtemps que je voulais rencontrer Marie.

Bien avant de commencer mon blog, à chaque fois que je passais devant la vitrine de cette boutique, je tombais en arrêt devant la présentation des bijoux, et je jetais un œil rempli de convoitise sur sa sélection mode et accessoires.

Depuis, je me suis intéressée à son parcours, dans la mesure où elle compte parmi les rares découvreuses de créateurs de bijoux talentueux.

Continue reading

Share Button

Saga GAS Bijoux

ImageT Famille

On me reproche un peu de ne parler que de marques chères…

Partiellement vrai, j’aime l’or, et l’or est cher.

Du coup je me soigne, et je vais vous parler aujourd’hui d’une marque fantaisie extrêmement populaire, accessible, connue, et incroyablement créative.

Si je vous dis St Tropez, Marseille, ça vous évoque quoi ?

En dehors du soleil, de la plage et de la méditerranée, en matière de bijoux, direct, ça devrait vous parler de GAS Bijoux.

Continue reading

Share Button

Marie Poniatowski, pierre angulaire

imageT Stone

Chaque rencontre est une surprise, car je me fais une idée de la personne à priori. Et la réalité est toujours différente de l’image, plus substantielle, décalée, parfois contradictoire, mais systématiquement passionnante.

Hier j’avais rendez vous avec Marie Poniatowski, la créatrice de la marque Stone.

Pour Marie, le gap entre l’image et la réalité a été encore plus grand, car elle est déjà connue.

Continue reading

Share Button

Catherine Levy, Dame de cœur

imageT Catherine

C’est une histoire qui commence comme un conte de fées.

C’est son histoire que Catherine m’a racontée, un jour gris de février, dans un café QG du 3e, en bas de son nouvel atelier. Avant de la rencontrer, elle m’avait prévenue de sa voix rauque à la Jeanne Moreau : «ok pour te raconter ma life, mais prévois un sac de couchage». J’ai adoré et pris aussi mon stylo et mon cahier.

Continue reading

Share Button

Agop Castany, Joaillier Rocker

imageT agop

Pour Noël, je me suis dit qu’il fallait que je vous présente un beau gosse.

Parce qu’un beau gosse c’est aussi un cadeau, n’est ce pas les filles ?

Continue reading

Share Button

Les Odyssées de Sylvie Corbelin

imageT sylviecorbelin

Sylvie Corbelin est un personnage.

Quand elle m’a ouvert la porte de son appartement niché dans une rue du vieux 3ème arrondissement, j’ai senti que je rentrais dans un univers unique, une sorte de refuge de création, à mi-chemin entre le cabinet de curiosité et l’atelier d’artiste. Elle a tout de suite suscité ma curiosité, vous savez le truc qui s’impose quand on rencontre quelqu’un qui vous captive et vous étonne, entre sentiment de proximité et d’étrangeté. Et puis on s’appelle Sylvie toutes les deux, « Les filles du feu » de Gérard de Nerval, les Sylphides, les nymphes de la forêt… ça porte au romanesque (enfin quand on zappe Sylvie Vartan of course…). J’ai eu l’impression de plonger avec elle dans un univers onirique, un peu magique.

Continue reading

Share Button

Les images d’Elsa

 imageT lesimages d'Elsa

Depuis que j’ai commencé mon blog, ça fait maintenant 1 an et quelque, je passe beaucoup de temps sur internet, et je me suis familiarisée avec des sites ou des blogs que je consulte régulièrement. Certains sont devenus tellement familiers que j’ai l’impression de connaître la personne qui est derrière, c’est un peu le cas de Lise de Tendance de Mode, de Géraldine de Café Mode, de Barbara de l‘Atelier bijoux créateurs, ou d’Elsa des Trouvailles d’Elsa.

Bien sûr il y a d’autres sites marchands que je consulte régulièrement, comme Stylebop, Ylang23, Twistonline, Moda Operandi ou Net-à-porter, mais comme ils ne sont pas incarnés par une personne, ce sont juste des outils, je n’y suis pas particulièrement attachée. Alors que Lise, Géraldine, Barbara ou Elsa sont un peu comme des copines que je consulte sur le net pour avoir leur avis, je sens une vraie connivence avec elles, qui n’est pas que professionnelle, disons une convergence de goût.

Continue reading

Share Button

Charlotte Chesnais, Déjà Grande

imageT Charlotte

 

J’ai rencontré Charlotte pour la première fois dans le show room de Rabih Kayrouz, un sublime atelier d’artiste caché dans un fond de cours du boulevard Raspail, c’était en novembre dernier.

Elle travaillait sur sa nouvelle ligne de bijoux, cherchait des conseils, et elle a écouté avec l’attention concentrée d’une bonne élève ce qu’on pouvait lui dire en terme de fabrication, nouveau domaine pour elle.

Continue reading

Share Button

La Bijoux-Mania de Jacquie Aiche

 imageT Jacquie

Pour moi, une fille qui s’appelle Jacquie est forcément cool, comme tous ces prénoms mixtes qui prennent des raccourcis masculins, genre Alex, Dany, ou Fred. Et ça ne s’est pas démenti avec Jacquie Aiche, elle est over-cool, c’est une « yogi » adepte.

J’ai rencontré Jacquie fin novembre à l’occasion de son trunk show chez Hod, une de mes boutiques de bijoux préférées du haut marais fondée par Valérie Hajage.

Continue reading

Share Button

Le hors temps de Cathy Waterman

imageT Cathy2

Cathy Waterman a déjà eu plusieurs vies, ça m’est apparu comme une évidence.

Rencontrer cette créatrice de bijoux mythique aux États-Unis, c’était pour moi une chance incroyable, évidemment j’étais impressionnée par le personnage, et comme souvent dans ce cas, j’ai potassé à fond sa bio, pour savoir qui j’allais rencontrer.

J’ai eu l’impression que cette femme était multiple, comme si elle avait puisé plusieurs traits de sa personnalité dans ses icônes favorites : le charisme d’une Cléopâtre, la noblesse d’une Marie Stuart, la féminité d’une Joséphine, et le magnétisme de Catherine Earnshaw, l’héroïne d’un de ses livres préférés, Wuthering Heights, immense et unique roman d’Emily Brontë.

Continue reading

Share Button

Les curiosités de Lito

imageT lito

Rencontrer un ou une créatrice de bijoux,

c’est toujours pour moi une petite aventure, une incursion au pays des curiosités.

Avant le rendez vous, je googlelise, je regarde un peu pour me faire une idée, mais je suis toujours étonnée par le personnage que je rencontre, car ce qu’il projette dans le réel est toujours bien différent de son image.

J’ai rencontré Lito chez White Bird pendant ce fameux jeudi de septembre où Stéphanie nous avait concocté son après-midi spécial perçage d’oreilles. Il y avait beaucoup de monde, clientes et journalistes, et une ambiance électrique liée au micro stress du percing. Lito m’a prise en main avec une autre blogueuse et on a eu le droit à une visite guidée de son univers bourré de peps.

Continue reading

Share Button

Magali AIME

imageT Magali

Un de mes quartiers préféré est le 3e arrondissement, surnommé le haut marais, une merveille du vieux Paris entre République et la rue des Francs Bourgeois.

Continue reading

Share Button

Marie Laure Chamorel, Fée main.

imageT MLC

Les puces de Clignancourt, c’était ma balade du dimanche avec les copines quand j’avais 18 ans, autant dire que quand j’y suis retournée avec Marie Laure dimanche dernier, ce fut un peu ma madeleine de Proust, je n’y avais pas remis les pieds depuis ce temps là !

La sortie du métro porte de Clignancourt n’a pas changé d’un iota, on n’est pas à Paris mais quelque part en Afrique, sur une ligne jumelle qui doit aller d’Alger à Abidjan en passant par Bamako. Des femmes en boubou multicolore, des vendeurs à la sauvette de montres imitation de luxe, un marché de bric et de broc qui s’étend jusqu’au périph, une foule bigarrée dans laquelle on s’aventure comme dans un voyage.

Continue reading

Share Button

Adeline Cacheux, La Discrète

imageT adeline

Dans la constellation des créatrices de bijoux, il y a la famille des discrètes dont Adeline Cacheux fait clairement partie.

Adeline ne joue pas les stars sur les salons, ne se met pas en scène sur les réseaux sociaux, et ne parade pas dans les soirées hypes parisiennes. Loin des feux de la rampe et des coins branchés où l’on se montre, elle poursuit tranquillement son chemin depuis maintenant 8 ans, créant de ses propres mains des bijoux en argent massif et en vermeil qui lui ressemblent : sobres comme une architecture moderne, équilibrés comme une figure géométrique, massifs comme le métal dont ils sont constitués, aériens et poétiques.

Continue reading

Share Button

Apriati Aphrodite

imageT Apriati

Les dieux de l’Olympe de la dernière fois, c’est une bonne transition avec la marque Apriati dont je vais vous parler aujourd’hui.

En grec ancien, Apriati ça veut dire « le don », ou « le talent », et comme le talent est un don, ça marche bien.

Continue reading

Share Button

Brooke Gregson, Une californienne à Notting Hill

 imageT Brooke2

Cela faisait longtemps que je voulais rencontrer Brooke Gregson, depuis que je porte une de ses merveilleuses médailles « Astrology », qui est une histoire à elle toute seule, mais ça c‘est pour une autre fois.

Quand je suis passée à la boutique White Bird en février pour présenter mon blog à Stéphanie Roger, la fondatrice de ce haut lieu de la bijouterie trendy de Paris, elle m’a tout de suite proposé de me faire rencontrer Brooke à l’occasion du Trunk show qu’elle organisait autour d’elle fin mars. Banco la date était prise, et je suis arrivée ce jeudi rue du Mont Thabor alors que la fête battait son plein. Continue reading

Share Button