Une avalanche de cœurs

 

imaget coeurs

Est-ce la conjonction de Vénus et Jupiter ? La Saint-Val qui approche ? La réaction à la violence flippante de notre monde ? La dictature des likes en petits cœurs sur les réseaux sociaux ? La nouvelle mode kitsh légèrement régressive ?

J’ai réalisé en cette mi-janvier que nous étions en train d’être engloutis sous une avalanche de cœurs, love messages, coucou(s), bisous et émoticônes régressives et caressantes.

Lire la suite

Love Knot

imageT Love Knot

En me réveillant dans l’atmosphère grisounette de ce mois de janvier, j’ai mis tous mes chakras en position ouverture maximum pour capter un truc chouette dans l’air du temps.

Parce que sinon juste en écoutant les news et en regardant la couleur du ciel, je vous aurais fait un post façon passe-moi-le-flingue. Et soudain ça a fait tilt, j’ai réussi à déjouer le nœud de la morosité en trouvant dans les bijoux et la mode un motif récurrent, ravissant et symbolique : le nœud !

Lire la suite

Wild

imagT wild

Pendant les fêtes, je vis une sorte d’engourdissement de mes fonctions cognitives, cette quinzaine s’apparente pour moi à une très longue crise de foie.

Je fais partie des ronchons qui n’aiment pas cette période, qui n’aiment pas la bûche au beurre ni la dinde aux marrons, ni les sapins en plastique, ni les chansons de Tino Rossi qui vous tympanisent dans les magasins, ni la profusion de cadeaux qu’on se trouve obligé d’offrir et qui finiront au fond d’un placard.

Bref, je n’aime pas le kitsch de Noël.

Lire la suite

Les BO’s vintages de Louise

imageT Louise

Une fille un bijou…

Même la fille qui n’est pas du tout bijou, possède au moins un bijou spécial qui a sa petite histoire, un souvenir, un amour, un regret, un secret.

Alors pour Louise, qui est une pro des bijoux, qui a une mère styliste de mode folle de bijoux, et qui les adore elle même, c’est une encyclopédie du bijou que je dois vous raconter.

Lire la suite

Perles rares

imageT perles

Voilà deux hivers que je vous parle du grand retour de la perle. Pourquoi l’hiver me direz-vous ?

Parce que je suis une fille de juin, et qu’en hiver je souffre d’un déficit chronique de sérotonine, qui me conduit à adopter une batterie de traitements hasardeux : psychothérapie saisonnière, luminothérapie, numérologie, hypnose, footing fractionné avec marathoniennes, vin blanc, prozac, et… perles.

Lire la suite

Stop au cadeau flop !

imageT cadeau

En matière de gift attitude, il y a plusieurs type d’hommes.

Il y a ceux qui couvrent leur femme de cadeaux. C’est louche.

Il y a ceux qui font le cadeau comme il faut à Noël et pour l’anniversaire. C’est classique.

Il y a ceux qui font des cadeaux surprise époustouflants. C’est l’amour.

Il y a ceux qui n’ont jamais fait de cadeaux. C’est l’oursin dans la poche.

Et il y ceux qui ont eu fait des cadeaux mais qui ont totalement arrêté. Et ça c’est mon homme.

Lire la suite

Passion Amérindienne

imageT ameriedien

Quand j’avais 18 ans, la plus belle fille de la fac portait des santiags, des boucles d’oreilles de turquoises mobiles qui jouaient avec ses longs cheveux noirs, et une bague Harpo à chaque doigt. Elle était belle comme une apache, avait tous les mecs à ses pieds, et rentrait comme une princesse au Bus Palladium. J’étais jalouse à mort de sa superbe, et moi aussi j’ai cédé à cette folie de la turquoise du Far West, mais avec mon teint pale et mon look trop sage ça ne rendait rien, n’est pas indienne qui veut …

Lire la suite

Serpents, Au delà du bien et du mal

imageT serpents 3

La violence des événements me laisse sans parole pendant quelques jours. Une sorte de paralysie mentale et physique, en particulier en ce qui concerne mon travail, les bijoux.

Que dire sur les bijoux quand des Kalachnikovs tuent à l’aveugle en plein Paris, laissant sur le carreau une population hébétée de stupeur et d’effroi ?

Pas grand chose, même Canteloup a arrêté de faire des vannes salaces lundi matin, c’est dire.

Lire la suite

Les Odyssées de Sylvie Corbelin

imageT sylviecorbelin

Sylvie Corbelin est un personnage.

Quand elle m’a ouvert la porte de son appartement niché dans une rue du vieux 3ème arrondissement, j’ai senti que je rentrais dans un univers unique, une sorte de refuge de création, à mi-chemin entre le cabinet de curiosité et l’atelier d’artiste. Elle a tout de suite suscité ma curiosité, vous savez le truc qui s’impose quand on rencontre quelqu’un qui vous captive et vous étonne, entre sentiment de proximité et d’étrangeté. Et puis on s’appelle Sylvie toutes les deux, « Les filles du feu » de Gérard de Nerval, les Sylphides, les nymphes de la forêt… ça porte au romanesque (enfin quand on zappe Sylvie Vartan of course…). J’ai eu l’impression de plonger avec elle dans un univers onirique, un peu magique.

Lire la suite

BO Statement

BOstatement

10 jours. C’est le temps qu’il me faut pour émerger de la Fashion Week.

Comme si le nombre de rendez-vous et contacts pendant cette semaine avaient saturé mon disque dur, et que les mots ne sortaient plus de ma bouche, et ne s’imprimaient plus sur l’écran de mon mac.

D’où ce long, silence, un peu comme une purge. Je commençais presque à m’inquiéter et à me dire que j’étais en train de devenir muette. Gravissime pour une greluche, mortel pour une blogueuse.

Lire la suite

Mon Beyrouth address book

Macle titre

Je vous l’avais promis, pour une fois je m’y tiens, voilà mes adresses favorites à Beyrouth.

Avant d’enchaîner sur la Fashion week, puis sur l’hiver, qui nous prive un peu de lumière ici en France, voilà une ville où il fait bon vivre, et où l’optimisme l’emporte sur le pessimisme, ce qui ne cesse de m’étonner et de me booster.

Un week end de 3 jours à Beyrouth, c’est prendre l’air de l’Orient, de la diversité, des contrastes, des saveurs, de la convivialité, d’un art de vivre raffiné, de la créativité, du paradoxe et du sentiment intense et poignant que la vie est précieuse et qu’il faut la vivre intensément.

Lire la suite

Piqué aux mecs

imageT mecs

De façon récurrente, la mode revient à cette idée qu’il faut piquer leur vestiaire aux mecs, parce que c’est ce qu’il y a de plus efficace pour mettre en valeur la féminité.

Moi j’adore, je ne suis pas trop fifille, le rose est bon pour la déco mais pas sur mon dos, je n’ai jamais joué à la poupée, je préfère grimper une montagne que passer mon après-midi à me faire tripoter dans un salon de beauté, je me damnerais pour pouvoir faire pipi dans la nature sans avoir à m’accroupir comme une grenouille, je privilégie le pantalon à la jupe, j’admire l’élégance désinvolte des stars au look cheveux longs -pantalons, de Diane Keaton à Lauren Baccal en passant par Cécile de France dans les films de Klapish, et je ne me suis jamais lassée du smoking YSL, qui représente pour moi la classe absolue.

Lire la suite

Store-Check

imageT storecheck2

En rentrant à Paris, la semaine dernière, je me suis dit que j’avais tout raté de la rentrée : premièrement, le salon Première Classe, secondairement, l’éjection de Claire Chazal du JT de TF1.

Mais aussi, pas eu le temps de plonger dans le catastrophisme ambiant, pas été embarquée par la vague d’émotion suscitée par la terrible photo de l’enfant sur la plage de Bodrum, pas eu le temps de réfléchir sur ce qui fait notre chance ou notre malchance « d’être né quelque part », pas eu le temps de me demander qui était responsable de cette immense catastrophe.

Lire la suite

Paris – Beyrouth

paris-beyrouth blog lesprecieuses

Longtemps, j’ai cru que Beyrouth était une ville chaotique, en perpétuel chantier, hérissée d’immeubles criblés de balles, peuplée de femmes seules car veuves de guerre, engluée dans des rivalités inter-religieuses fratricides et insolubles, un pays ou les bombes sautent à chaque coin de rue de façon imprévisible.

Depuis que je monte régulièrement dans le Paris-Beyrouth, je sais que c’est totalement vrai, mais aussi totalement faux.

Lire la suite

Jeune vieillis pas

imageT jeunes

Jeune vieillis pas.

J’ai piqué ce titre à la copine d’une copine, qui a créé ce blog dédié aux femmes « matures », les vioques de 50 piges, comme moi.

Je ne pense pas être obsédée par le fantasme de l’éternelle jeunesse, mais en même temps, je fuis les médias ciblés middle life, je trouve ça humiliant d’être classée dans cette catégorie, ça sent la naphtaline, pour ne pas dire le sapin. C’est comme si on créait une catégorie spéciale plombée par un énorme handicap, avec pour challenge improbable de la rendre attractive, en criant haut et fort « nous aussi les vioques on a le droit d’exister et d’être intéressantes et branchées », mais en fin de compte, je trouve ça pathétique… enfin en général.

Lire la suite

Superflu Nécessaire

imageT valise

Comme vous, je pars.

Ok, mais un, je ne pars pas au bout du monde, et deux, je pars comme les tortues, avec ma maison sur le dos.

C’est quoi au juste ma maison pour 3 semaines ? C’est ce qui m’est nécessaire au quotidien, enfin pas le nécessaire vital genre brosse à dent et doliprane, non, le nécessaire superflu, celui qui s’adresse au plaisir, à un certain hédonisme, et au temps que je vais m’offrir. Le superflu et le nécessaire sont les deux mamelles d’une valise réussie, et hop, je vous colle le sujet de la valise de mes vacances.

Lire la suite